Dossiers|Articles Hikikomori ... - Note du billet: 4.4(10)

... ou l'art de ne plus rien foutre :(

Traduction du japonais : verbe. confiner, se retrancher..

Un phenomène hallucinant !!

1 Les hikikomori sont des adolescents ou des jeunes adultes qui, se sentant accablés par la pression exercée par la société japonaise , réagissent en s'isolant de celle-ci.
Refusant de quitter la maison de leurs parents, ils font tout pour vivre en parfaits reclus : beaucoup d'entre eux s'enferment dans une même pièce (bien souvent leur chambre) pendant plusieurs mois, voire plusieurs années (on a vu des hikikomori qui sont restés enfermés pendant près de 12 ans !!!).
Le phénomène des hikikomori, apparu dans les années 90, n'est pas spécifique au Japon (en effet, il est présent dans de nombreux pays industrialisés, dont la France). Mais il est vrai qu'il prend de plus en plus d'importance au Pays du Soleil Levant. D'après les estimations, il existerait aujourd'hui près d'1 million d'hikikomori au Japon, soit près d'1 jeune sur 10... (c'est assez effrayant !!!).

Les raisons d'un isolement volontaire sont :
- la pression des études.
- la peur d'affronter le monde du travail.
- la peur d'être victime de brimades à l'école > ''hijime'' (ponpokopon) -- ''hijime'' (wikipedia) <
etc...

La vie d'un hikikomori :

L'hikikomori se réfugie, comme l'otaku, dans un univers enfantin et virtuel alimenté par internet, les jeux vidéos, les mangas, les anime et les collections fétichistes.
Il passe la plupart de son temps à dormir, manger, regarder la télé et surfer sur le web (internet lui est indispensable : grâce à lui, l'hikikomori peut pratiquement tout faire sans sortir de chez lui...). Son mode de vie est souvent déréglé : il dort le jour, s'active la nuit* et prend ses repas à n'importe quelle heure. 1 Biensûr, l'hikikomori refuse d'aller à l'école ou au travail (puisqu'il refuse de sortir de chez lui !!!) et évite tout contact avec d'autres personnes (il évite de croiser les membres de sa famille dans la maison quand il est forcé de sortir de sa chambre pour aller aux toilettes par exemple...). Sa sexualité se réduit à fantasmer sur une héroïne de jeux vidéo, une star du cinéma porno ou une idole.

La réaction surprenante des parents :

Beaucoup de parents attendent longtemps avant de rechercher l'aide de psychologues. Au début, ils pensent que le problème se réglera de lui-même, que leur enfant traverse une période dépressive mais passagère... mais le temps passe et la situation s'installe et devient gênante : avoir un hikikomori à la maison (ou un ours dans sa caverne, ou une loque semi-léthargique^^) devient alors un secret qui doit rester dans la famille. Ne sachant que faire, les parents préfèrent ne rien faire. En effet, il est rare qu'ils forcent leur enfant à réintégrer la société (la culture japonaise valorise l'évitement du conflit).
Parfois même, l'hikikomori peut avoir un comportement violent envers sa famille et même la « terroriser » (car il se sent mal dans sa peau et devient aggressif). Donc celle-ci ne fait rien. D'autres parents jugent que le fait qu'ils soient cloîtrés à la maison est un bon moyen de les protéger... mais en fait l'ikikomori refuse catégoriquement d'être aidé et encore moins sermoné, car au fond de lui il a honte de sa situation et de son comportement.

Le devenir des hikikomori :

Lorsqu'un hikikomori décide (enfin!) de réintégrer la société, il doit faire face à plusieurs problèmes : oser affronter les étrangers et un nouvel environnement, c'est ce qu'il redoute le plus (au bout de plusieurs années d'isolement, c'est particulièrement difficile pour un hikikomori de « se resocialiser »), rattraper le temps perdu (notamment au niveau scolaire), ou de se réinsérer dans le monde professionel car un hikikomori en phase terminal a perdu toute confiance en lui et en ses capacités, quand à la notion de labeur, elle est devenu quasi inexistante alors que tous les repères d'une vie normale et sont à retrouver, ainsi l'ancien hikikomori doit changer ses mauvaises habitudes en se familiarisant à nouveau avec des horraires régulières et décentes de réveil et de coucher afin de recouvrer un bon rythme.

Si l'hikikomori persiste à vivre en marge de la société, sa santé mentale peut être altérée, alors il peut sombrer dans la violence jusqu'à devenir un criminel (En 2000, un hikikomori de 17 ans a pris le contrôle d'un bus et tué un passager. Un autre cas extrême est celui d'un hikikomori ayant kidnappé et séquestré une jeune fille pendant neuf ans. Un autre a tué quatre fillettes afin de reproduire une scène de manga...) ! 1 Quelques chiffres :

L'âge moyen des hikikomori est 26,7 ans.
77 % des hikikomori sont des hommes.
40 % des hikikomori le sont devenus sans aucune raison identifiable.
20 % des hommes hikikomori sont violents envers les membres de leur famille.
14 % des femmes hikikomori ont des problèmes de nutrition (boulimie, obésité).


  • QUE PENSEZ VOUS DE CE PHENOMENE DE SOCIETE TOUT A FAIT INSOLITE ?


  • CELA VOUS ETONNE-T-IL DE LA PART D'UNE NATION MODERNE COMME LE JAPON ?


  • RESSENTEZ VOUS PARFOIS LE BESOIN DE VOUS ISOLER DES AUTRES ?


Si vous êtes hikikomori, votre avis nous intéresse... Si vous ne l'êtes pas (ou plus), il nous intéresse aussi !!!

Shinjimae© (revu et corrigé /me)

Articles similaires : sur,


Pour approfondir le sujet :

  • Un roman de Ryu Murakami, Kyosei Chu (titre français : Parasites).
  • Un film de Sakaguchi Katsumi, Blue Tower.
  • Un autre film, Hikikomori Tokyo Plastic.
  • Un documentaire de Kobayashi Takahiro, Home (vu au Festival International du Film à Rotterdam 2003).
  • Un forum français sur le phénomène hikikomori.
  • Un manga traitant directement du phénomène, malheureusement très court, de Yamamoto Naoki (Asatte Dance) : Watching TV All The Time Makes You Stupid.
  • Un autre manga avec un héro hikikomori, thème secondaire malheureusement : Junk Record Of The Last Hero
  • Encore d'autes manga traitant du sujet : Le Cocon de Mari Okazaki - Watching TV all the time makes you stupid, de Yamamoto Naoki - et Après l'amour, la sueur des garçons a une odeur de miel, de Mari Okazaki.
  • Un reportage: Envoyé Spécial, France 2 (Jeudi 30 octobre 2003, 20:55).
  • Un magazine: Otaku n° 17 23/03/04 - article sur les "Hikikomori".
  • Un article dans le journal Libération du 26/07/01
  • Des goodies sur le thème hikikomori sur le site Cafeshops.com
  • Un groupe musical néo-zélandais : Krackatoa
  • Une chaine TV : kikomori Comedy Cartoon


  • D'autres articles intéressants en anglais :

- http://www.time.com/time/asia/mag...
- http://www.time.com/time/asia/feat...
- http://english.aljazeera.net/NR/exere..
- http://scotlandonsunday.scotsman.co.

Note:
Sony dit Wii à Nintendo Envoyer à un ami

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.